Le blogueur qui fera sourire ta grand-mère

Défi Chinois 365 Jours

14 Juin 2020 | Langues

Comme vous aviez pu le lire dans l’article 1 an en Chine – Le bilan, je suis revenu en France depuis Février 2020, après être resté 1 an en Chine (depuis Février 2019). Je devais initialement lancer une 4ème chaine YouTube (Parlons DJ), mais après avoir réalisé l’épisode 2 : Parlons DJ #2 – Muttonheads (plus d’une semaine de travail complète, 2/3 jours entiers de recherche, plusieurs heures de tournage et une vingtaine d’heures de montage), j’ai vite réalisé la quantité de travail que demanderait chaque épisode de la chaine, et je me suis dit que proposer une vidéo par semaine sur une telle chaine serait mission impossible. De plus, il manque une touche de fun à ces vidéos. Elles sont certes qualitatives, mais manque d’originalité sur l’écriture. Passer des jours à faire des rercherches sur un DJ et en dresser un portrait exhaustif c’est sympathique, mais ça n’apporte pas grande originalité dans l’ensemble. Etant un grand fan de DJ, ça me fait plaisir d’en connaitre plus sur eux, ainsi que de « collectionner » les DJs sur une chaine YouTube. L’avantage c’était d’avoir un concept qui n’existe pas du tout, celui de Parlons DJ.

Mais ensuite, à cause du confinement et de la situation que nous avons connue pendant plusieurs mois, j’ai perdu la motivation et la rigueur que j’avais acquise en ce début d’année 2020. Ce fut également l’occasion pour moi de décompresser après 1 an de travail ultra intensif en Chine, et ce n’était pas plus mal. Je parle notamment dans cet article de tous les changements que la Chine a pu m’apporter en terme de développement personnel. Après ce confinement, j’ai pu repenser pas mal de choses : je ne me lève plus à 5h du matin, car j’ai constaté que mon organisme avait besoin de sommeil. Il est extrêmement difficile de se coucher tôt le soir (vers 20h), en particulier lorsqu’on habite pas seul.

Pendant 3/4 mois, je n’ai presque pas sorti de nouvelles vidéos. Ça m’a chagriné un peu, mais j’ai pu quand même être régulier dans l’apprentissage du chinois pendant ce confinement (voir articles que j’ai pu poster concernant la reprise de mon apprentissage en chinois : Je reprends le chinois ! , Défi chinois : objectif niveau intermédiaire. )

Je me suis aussi rendu compte que Parlons DJ ne m’apporterai rien de très exhaltant à long terme. Certes, cela me permettait de continuer à faire des vidéos et de bosser à fond chaque aspect de la création vidéo, mais en tant que YouTubeur. Cela allait à l’encontre de mes réels objectifs à long terme : celui de créer un business de langue notamment. Comme vous avez pu le remarquer, je m’intéresse au business en ligne depuis maintenant plusieurs années, j’avais d’ailleurs postulé chez Marketing Mania il y a un moment de ça déjà, et j’avais discuté avec Alex de comment créer un business de langue dans une longue vidéo interview que nous avions réalisé à 南京 en Septembre 2019. Beaucoup de mes modèles sur YouTube sont des nomades digitaux ou des entrepreneurs du web : Stan Leloup de Marketing Mania, Jean-Marie Corda, Tugan Barakovsky, Antoine BM, Kublai, Français avec Pierre, Alex de ChinoisTips, Alex Vizeo, Alex Malkhome (ça fait beaucoup de Alex, haha)…

Vous l’aurez compris, un des moyens de créer un business et de proposer un service aux gens, monétisable et que l’on peut vendre sur le long terme. Les formations vidéos seraient un bon moyen de générer un revenu passif. Etant un passionné et un grand amateur de langues, j’ai longtemps réfléchi à ce qui serait une bonne idée de business :

– le FLE (mon métier actuel) : un gagne pain sympa, mais qui ne procure aucune passion particulière. Je ne me serais pas vu en faire une chaine YouTube comme Français avec Pierre.

– L’anglais : je ne prétends pas être un spécialiste de la langue, et je suis loin d’être irréprochable à l’écrit. Mon niveau est loin d’être exceptionnel, mais un coaching pour des francophones de petit niveau aurait pu être envisageable.

– L’allemand : Cela fait bien longtemps que je ne pratique plus trop la langue. Selon les dires de certains élèves germanophones dans mon école de FLE, mon niveau serait encore proche du C1, malgré le fait que je ne pratique plus du tout depuis plusieurs années. Je compte d’ailleurs reprendre la langue et repasser C2 ultérieurement, et proposer des articles en allemand sur ce blog.

– Le chinois : ce qui me motive le plus depuis plus d’un an maintenant, avec le défi que j’ai commencé en Avril 2019.

J’ai été capable de me motiver à apprendre la langue tous les jours malgré les problèmes de productivité du confinement. Je me suis rendu compte que c’est ce qui me plaisait le plus à l’heure actuelle. En plus, j’ai de quoi me fixer des objectifs à très long terme avec ce défi. Mon ami Alex de ChinoisTips est aussi une grosse inspiration et source de motivation.

En allant à la gym le mardi de cette semaine, j’ai une une révélation assez puissante. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse tout mon possible pour continuer ce défi, mais en vidéo cette fois-ci. Quitte à créer un business, dans quelques temps, autant développer une chaine YouTube sur le sujet. La chaine serait centrée différemment que la plupart des autres chaines de chinois. La plupart des autres personnes enseignent simplement le chinois sur YouTube. Ma chaine serait centrée sur le développement personnel pour apprendre la langue, la psychologie à adopter, les méthodes, et les façons fun pour garder la motivation.

Sans plus attendre, visionner la vidéo annonce du défi 365 jours en chinois :

S’ABONNER A MA NOUVELLE CHAINE YOUTUBE