12 de mes plus grandes fiertés (partie 1)

26 Mar 2019 | Développement personnel

On est tous amenés sur cette terre à accomplir des choses et à venir à bout de projets. Quoi de mieux dans la vie que d’en être fier et de voir tout le chemin parcouru ? Etant un grand perfectionniste / « overachiever » de nature, j’ai tendance à toujours être très exigeant envers moi-même, quitte à réellement m’en vouloir lorsque je n’atteins pas mes objectifs. Cet aspect toxique de ma personnalité doit être contrebalancé par une sorte « d’introspection saine » qui permet de moins me flageller et ainsi, continuer à avancer dans la bonne direction malgré les difficultés dont je suis amené à faire face (comme tout individu qui se respecte). Tous les matins, j’ai mon petit rituel : je repense aux « grands highlights » et autres choses honorables qui me sont arrivées dans ma vie de sorte à garder une énorme motivation, d’avancer de jour en jour, et de garder la tête haute quoi qu’il arrive. Beaucoup de « partisans » du développement personnel tels que les YouTubeurs Esther, Stan Leloup ou encore Fautosh conseillent d’avoir recours à cette technique (technique qui, pour ma part, a toujours fait partie intégrante de ma personnalité). En revanche, d’autres moyens encore plus efficaces peuvent être mis en œuvre. Le but est d’avoir facilement accès à nos accomplissements pour ne pas les oublier afin de les regarder très régulièrement en cas de coups durs ou si on a besoin d’un boost en motivation. Une technique bien connue du « highlights board » (tableau à accomplissements) peut être utilisée, tout comme celle du « dreamboard » que la YouTubeuse Fautosh a notamment été amenée à utiliser. Il s’agit d’un objet physique (cadre) dans lequel tout projet, aussi fou soit-il, peut être compilé sur ce seul et même support. En ce qui me concerne, j’ai toujours été assez admiratif des passionnés et créatifs sur le net tels qu’ils soient. En observant d’un peu plus près, on se rend compte que les YouTubeurs à succès sont très collectionneurs, et tapissent leur chambre de highlights en tout genre (trophées YouTube à 1M d’abonnés, collection de figurines, mangas, photos avec personnalités célèbres, autre types de réalisations…). Je pense notamment aux YouTubeurs Absol et Le Rire Jaune : leur décor suscite admiration au premier coup d’œil. Je suis quasiment certain qu’un tel environnement les aide beaucoup au niveau de la productivité, ou lorsqu’il s’agit d’avoir des idées créatives. A l’heure où j’écris cet article, je suis en direction de Chengdu (Chine) et nous sommes le Lundi 25 Février à 15h24 heure européenne. J’ai réalisé que je n’ai pas encore tout à fait 25 ans, mais que j’avais déjà accompli des choses assez marquantes dans ma vie, parfois peu communes. J’ai donc décidé, pour toutes les raisons que je vous ai citées, de faire un petit top #12 des choses les plus marquantes qu’il me soit arrivées, qu’il s’agisse d’expériences marquantes ou bien de choses qui m’ont particulièrement fait plaisir.

Fin 2018 : La réaction du DJ Henri PFR à mon Parlons DJ

Si vous ne savez pas encore qui est Henri PFR, je vous inviste à visualiser la vidéo ci-dessous.

Nous somme le 2 Novembre 2018. Malgré que mon Master 2 ait commencé, je suis pris d’un élan de motivation énorme : j’ai envie de réaliser mon premier épisode de Parlons DJ. Quoi de mieux pour commencer que de le dédier à Henri PFR ? J’ai choisi de présenter ce DJ en premier pour trois raisons principales :

  • La carrière d’Henri PFR est beaucoup moins touffue que celle de n’importe quel autre DJ. Au départ, je souhaitais dédier le premier épisode à Avicii, le 28 Avril 2018, date à laquelle ce dernier nous a quitté. Le projet était beaucoup trop ambitieux et je ne savais pas comment m’y prendre pour réaliser un premier épisode de qualité. En effet, il s’agissait ici plus d’un « documentaire » plutôt qu’un simple épisode, compte tenu de la masse impressionnante d’informations à son sujet. Un épisode est toujours prévu mais arrivera probablement fin 2019 sur ma chaine YouTube.
  • C’est mon deuxième DJ préféré, après le DJ Kygo (cf. mon article « Top 5 de mes DJs préférés (Février 2019) »)
  • C’est un DJ francophone. Je pouvais donc réaliser ce premier épisode aisément en langue française. Les premiers épisodes de Parlons DJ ont d’ailleurs déjà été écrits par mes soins en langue allemande en été 2017, et sont dédiés à des groupes de DJs allemands : Gestört aber GeiL et Stereoact. Malheureusement, un an plus tard, je n’avais plus l’aisance que j’ai pu avoir dans ma vidéo « Die Deutsche Sprache » datant d’Avril 2016.

Malgré tous ces facteurs, l’épisode a dû me demander au moins 4 jours de travail et ne fait pas moins de 6 minutes, ce qui est plutôt correct du fait qu’Henri soit encore tout jeune et que sa carrière ne soit pas encore digne d’un « DJ popstar » tel que Kygo.

Le lendemain Henri réagit à mon épisode (réponse Instagram) : je saute de joie. Imaginez cinq minutes que votre DJ préféré prenne le temps non seulement de regarder votre travail, de répondre en commentaire avec enthousiasme, et de dire qu’il va partager la vidéo. Il y a de quoi être plus qu’heureux…

Le Jour J arrive et l’heure H arrive, mais Henri a oublié de partager la vidéo. Quoi de plus normal : imaginez la vie que surmenée que doit avoir un type de cette envergure… Je décide donc de le relancer, sous les conseils avisés d’un de mes cousins, et il oublie encore 1 ou 2 fois. Une semaine plus tard : eurêka ! Henri fait une story Instagram ou il fait de la pub pour ma vidéo : je vous laisse imaginer le sourire s’esquisser sur mon visage…

La vidéo n’a pas forcément buzzé, ceci en parti du au fait qu’il n’a pas parlé face-cam de celle-ci, auquel cas cela aurait certainement eu plus d’impact), mais elle a bien tapé dans les 950 vues, ce qui correspond, à titre indicatif, à peu près au succès qu’a connu la dernière vidéo du défi 100 jours japonais partagée par Julien Fontanier sur Twitter.  

Ete 2014 : la réaction de Pomf et Thud à mon BLINKINFO 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pomf et Thud, c’est qui ceux-là ?

Si vous connaissez le jeu de stratégie en temps réel StarCraft 2, alors vous avez probablement entendu parler du duo de commentateurs Pomf et Thud. Ces derniers font probablement partie du duo de commentateurs les plus connus de l’histoire de l’eSport français. Ils ont réussi à se faire un nom en 2010 à la sortie de l’opus StarCraft 2 : Wings of Liberty et ont tellement eu de succès que leur chaine YouTube a très rapidement atteint les 100 000 abonnés. A ce jour, seulement un nombre très réduit de personnes a eu la chance de se faire un nom dans ce milieu très fermé et concurrentiel qu’est le sport électronique.

Pomf et Thud ont eu maintes fois l’occasion de commenter des parties devant des miliers de personnes. Ils ont créé fin 2011 à l’aide de leur bande d’amis (équipe technique) une des structures eSport francophones les plus connues à ce jour : ogaming.tv. Aujourd’hui, OGTV connaît une réputation internationale et recrute également des joueurs coréens dans leur roster SC2 tels que INnoVation, un des meilleurs joueurs SC2 de tous les temps

Mise en contexte et réaction de Pomf et Thud :

En Juillet 2014, un événement StarCraft 2 populaire est organisé au Trianon de Paris par l’équipe OgamingTV de StarCraft 2 : les Nation Wars. Pour mener à bien le projet et organiser la finale au Trianon de Paris, un crowdfunding (financement participatif) est mis en place pour pouvoir récolter les fonds suffisants afin que la finale au Trianon ait bien lieu. A quelques jours de la fin du financement participatif, une surprise totalement inattendue a lieu : un individu anonyme décide de faire un don à hauteur de 40 000€. A moins que la personne en question soit milliardaire, la somme me paraît beaucoup trop folle… sans compter le fait que la personne en question n’a presque rien à y gagner dans l’échange, hormis le fait que l’événement ait lieu.
Stupéfait d’une telle annonce, je décide donc de préparer un épisode là-dessus, où la somme donnée par ce Frank Underwood en serait le thème principal.

Je prépare la vidéo et je la mets en ligne, la partage aux commentateurs connus de OGaming (comme FunKa, que j’ai imité en fin de vidéo) puis pars me coucher. Le lendemain lorsque je vais voir la vidéo : miracle ! Pomf et Thud en personne ont laissé un commentaire sous ma vidéo ! Je reste bouche bée !