Comment suis-je devenu professeur de jeu vidéo ? ( de 0 à 67 heures de cours données) – PARTIE 1

20 Fév 2019 | Jeux vidéos

 

Etape 1 : Passer en ligue maître

Nous sommes en été 2012. Mon bac ES avec mention « vite fait » a été obtenu, et je joue à StarCraft 2 en protoss comme un porc dans l’espoir de passer en ligue master. Mais en réalité, je suis animé par tout autre chose : devenir coach sur le jeu vidéo StarCraft 2. « Comment comptes-tu t’y prendre ? » me diriez-vous… Hé bien, en utilisant le site eGGOneSchool, un site qui, au départ, propose du coaching de jeux vidéo payant. Le fonctionnement est simple : vous payez la session de cours, met-on une heure pour 15€, et le coach en question vous fait cours sur Skype. Simple n’est-ce pas ?

Je suis tout de suite séduit par le système et l’ergonomie du site. Il est très intuitif d’utilisation, et les meilleurs coachs de StarCraft 2 s’y trouvent. Une bonne partie d’entre eux a déjà donné plus d’une centaine d’heure de cours ! Ça a l’air de plutôt bien marcher… En plus, quoi de mieux que d’être payé en s’amusant et en enseignant sa passion… Malgré mon niveau sur StarCraft loin d’être aussi élevé qu’un joueur Grand-Maître (la ligue la plus élevée du jeu), je décide de tenter ma chance, mais avant cela, il faut « tryhard » (beaucoup s’entraîner) pour passer en ligue Maître… Allez ! Un p’tit effort ! J’y suis presque…

Mi-Juillet 2012 : Eurêka ! J’ai été promu maître pour la première fois (après 2 ans sur StarCraft !), c’est fantastique ! Je vais à présent pouvoir « postuler » sur eGGOneSchool dans l’espoir d’être accepté comme coach. Pour ce faire, il va falloir faire créer un profil eGGOneSchool avec une description en béton armé. Pour l’heure, mon compte est déjà créé mais il n’y a qu’une « rapide » description très brève et pas du tout attrayante, allez Jérémy, on se motive ! Je demande au staff d’eGGOneSchool si ils recrutent encore des coachs. Ils me répondent que leur effectif de coachs est pour l’instant au complet, mais je ne baisse pas les bras, et décide de créer mon profil malgré tout.

Etape 2 : Se démarquer de ses concurrents

Me voilà à présent dans la cour des grands. Grâce à mon accès en ligue maître, je fais modestement partie des joueurs confirmés du jeu de stratégie en temps réel StarCraft 2. Mais alors, comme précisé plus tôt, les meilleurs joueurs de StarCraft 2 sont en ligue Grand-Maître. Comment vais-je donc pouvoir tirer mon épingle du jeu pour avoir un minimum de clientelle ? Être en ligue maître ne pose aucun soucis, dans la mesure où je ne suis pas le seul à l’être sur eGGOneSchool. En revanche, il va falloir se démarquer des autres coachs. En d’autres termes, il est nécessaire de se mettre d’un élève et de se dire : « si j’étais à leur place, que chercherais-je ? Comment pourrais-je accorder ma confiance à professeur de jeu vidéo ? ». On cherche ici à déterminer qu’est-ce qui pourrait motiver et rassurer l’élève, de sorte à ce qu’il puisse réserver un cours les yeux fermés. Pas facile facile…

J’ai par contre un avantage certain : ayant été novice au jeu vidéo, et dans une ligue inférieure à la ligue où je me trouve à l’heure actuelle, je connais pertinemment les différents types de difficulté auxquelles un apprenant de jeu vidéo peut être exposé.
Aussi, je ne suis pas un coach ordinaire, loin de là. J’ai toujours eu style extrêmement agressif sur WarCraft 3 et StarCraft 2. Mon point fort réside dans la microgestion d’unités (l’utilisation des sorts, l’optimisation des mouvements d’armée pour perdre le moins d’unités possible), mais aussi les timings millimétrés et très agressifs et surtout très redoutables.

De plus, j’ai toujours privilégié la qualité à la quantité. Même si enseigner dans toutes les races permet de toucher un public plus large, je préfère enseigner ma race de spécialité (Protoss) et assurer que l’élève progresse coûte que coûte.
Je rédige donc mon profil basé sur ces compétences. Je suis le SEUL coach à mettre en avant le côté « très agressif » de mes stratégies, unique et extrêmement spécialisé. Je garantis à l’élève un progrès CERTAIN et ne me soucie pas du tout de l’argent au départ. Mon profil est prêt, et je l’envoie au staff d’eGGOneSchool : le PDG Jeremy Cahen et les gestionnaires Laurent Mizrahi (Azpeak) et Vicent Ngo Van (KroK).

Réponse de la part de Laurent Mizrahi : Hellujah ! La décision est favorable : Laurent a été conquis par mon profil qui « respire la motivation ». Je vais pouvoir commencer à donner des cours !

La partie la plus délicate commence. Mon rêve se réalise ! Je suis enfin coach sur mon site préféré : eGGOneSchool. Moi qui passait des mois à analyser le fonctionnement du site et à contempler les profils des différents joueurs pros, je peux enfin me joindre à eux. C’est le moment de faire mes preuves et je montrer de quel bois je me chauffe. Je dois absolument montrer au staff que la confiance qu’ils m’ont accordée en vaut la peine.

Ayant analysé l’algorithme du site pendant des mois, je comprends assez vite son fonctionnement. Les coachs sont triés par ordre de popularité. Les meilleurs coachs vont être mis en avant davantage (en premier de la liste) tandis que les coachs débutants seront en bas de la liste. Plutôt logique me diriez-vous… En effet, un élève doit d’abord s’assurer que le coaching est de qualité avant de payer la session de cours. Je réalise donc que pour monter dans l’algorithme du site, je vais devoir faire énormément d’efforts au départ, quitte à donner des cours gratuits : assurer à l’élève le passage en ligue supérieure par exemple et le rembourser dans le cas contraire. Aussi, l’option « cours d’essai gratuits » est disponible sur le site pour les clients récalcitrants, qui hésitent à « payer » pour apprendre à jouer à leur jeu vidéo favori. Même s’ils sont globalement séduits par le concept du site, le passage à l’acte est une décision qui nécessite parfois mûre réflexion préalable de leur part.

Etape 3 : trouver des clients

A peine fraichement coach sur EOS, je me dis que le « bon niveau » et la bonne description sur le profil ne suffisent pas. Je m’imagine à la place de l’élève, et à moins d’être très curieux, je me dis que personne ne serait prêt à réserver un coach qui a 0 heure de cours donné au compteur. Il va donc falloir faire grossir ce fameux compteur pour pouvoir devenir plus légitime et donner ainsi envie à l’apprenant de réserver. Comment vais-je donc m’y prendre ?

Je décide donc de faire quelque chose de vieux comme le monde : prospecter. Par chance, StarCraft 2 dispose d’une partie communauté avec des canaux de discussion où on peut directement aller parler aux joueurs. Je décide donc d’aller sur le canal français de discussion principale « discussion générale ». Je prépare ensuite sur un bloc note un petit texte pour pouvoir prospecter efficacement. Le texte se présente de la manière suivante :

« Envie de passer MASTER ? Je vous coach totalement gratuitement : (lien vers mon profil EOS) – parlez-moi en privé pour plus d’infos »

Je message est simple mais cible déjà l’objectif principal du prospect : celui de passer ligue maître, quelle que soit la ligue dans laquelle il se trouve. J’insiste sur la gratuité ici, car je pense que c’est un détail important. En effet, je précise que le prospect n’a rien à perdre : il prendra des cours avec moi totalement gratuitement : aussitôt que le cours sera réservé, j’assurerai son passage jusqu’en ligue supérieure.
Je continue de prospecter sur les canaux de discussion en modifiant un peu mon message parfois pour le rendre plus agréable et efficace à lire. Je copie-colle le message à un rythme pas très envahissant (faut pas oublier que publier sur les canaux peut parfois casser les pieds aux gens). Je mise également sur le fait qu’ils lisent mon profil sur le site pour qu’ils soient tentés de réserver un cours, ne serait-ce que par curiosité.

Résultat : mon premier client potentiel m’envoie un message privé sur le site ! Il a l’air intéressé par la proposition ! Fantastique ! Je le rassure en lui disant que le cours sera totalement gratuit. Il hésite encore. Je suis pris d’une motivation immense, et prêt à tout pour commencer à donner mes premiers cours. Le client a l’air d’encore hésiter. J’en profite pour regarder le profil de l’élève, qui se trouve en ligue diamant (ligue juste inférieure à maître). Ce premier potentiel client sera donc un challenge de taille pour moi, puisqu’il a un bon niveau. Je sais aussi que passer en ligue maître en seulement une heure est mission impossible. Ainsi, une idée me vient : pourquoi ne pas donner à cet élève plus d’une heure, mais plutôt 2-3 heures de cours ? Est-ce que cela pourrait le convaincre de réserver ? Je lui fais donc cette proposition. Il accepte. Je suis tout content et excité à l’idée de donner mon premier cours ! C’est le début d’une grande aventure… 

Mon profil eGGOneSchool : http://school.egg-one.com/fr/cours-starcraft-2/722