Le blogueur qui fera sourire ta grand-mère

Buddhas géants, singes et temples – l’aventure chinoise

8 Juin 2019 | Voyage

Découvrez une aventure exceptionnelle au cœur des buddhas géants, des singes et des temples à Leshan et Emeishan (Mont Emei), héritage mondial de l’UNESCO avec des paysages à couper le souffle. Ce VLOG aventure nous est présenté par Jérémy (moi même) en compagnie de 2 amies françaises et un ami chinois qui nous sert de guide. Nous avons passé un week-end de 3 jours absolument inoubliable dans ces deux villes. Découvrez une aventure dynamique de 10 minutes avec beaucoup d’humour.

Ce projet était très long à réaliser (plus d’un mois de travail), avec la vidéo en elle-même, l’article complet sur le blog et ses sous-titres. N’hésite pas à faire partager ce VLOG en masse pour me soutenir. Si vous pensez que je mérite plus de visibilité (malgré mon rythme de publication pas très convaincant), n’hésitez pas à parler de ma chaîne YouTube et de mon site Internet autour de vous si vous aimez mon travail.

LESHAN

Leshan (chinois : 乐山市), de son ancien nom Jiading est une ville située dans la province du Sichuan, à 120 km au sud de la ville Chengdu. (成都市), en 2010, la ville comptait environ 3 millions d’habitants.

Le buddha géant de Leshan (cf. image ci-dessus + vidéo) est considéré comme étant le buddha de pière le plus large au monde (héritage mondial de l’UNESCO depuis 1996). On y parle le dialecte de Leshan, assez éloigné du chinois classique mandarin (浦东话), dont la prononciation est assez différente.

La ville est jumelée avec pas mal de villes anglophones (Hevery Bay, Queensland, Gilbert (Arizona) et deux villes japonaises Ichikawa, Chiba (Japan)

On y mange le 麻辣烫, une spécialité de Leshan, assez proche du 串串 ou encore du 冒菜, je parle de ces spécialités chinoises dans cet article.

 

EMEISHAN

Le Mont Emei, aussi appelé Emeishan est une montagne située dans le Sichuan. Héritage du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996,  elle fait partie des quatre montagnes boudhistes sacrées de Chine. Le Mont Emei fait environ 3099m d’altitude.

Au Mont Emei, on pratique différents types d’arts martiaux dans les monastères. Le site contient environ 76 monastères datant des dynasties des Ming et Qing. Aussi, c’est ici que le tout premier temple bouddhiste de Chine a été construit au premier siècle avant JC.

On qualifie son sommet de « sommer en or », de par la présence de la statue géante dorée de Samantahadra (cf. image ci-dessus et vidéo). 
Si vous vous y rendez, vous aurez sans doute la chance d’y recontrer les célèbres macaques indigènes de la région, en passant par le « wooden bridgewalk », les « cascades de cristaux » et de contempler le temple Baoguosi, situé au sommet en or.