Le blogueur qui fera sourire ta grand-mère

Top 5 de mes YouTubeurs français préférés (partie 1)

18 Mai 2019 | Youtube

Je consomme du contenu YouTube depuis plus de 10 ans. A ce jour, je dois être abonné à environ 316 chaînes sur tous types de contenu (humoristique, VLOGs, vulgarisation scientifique, cours/longs métrages, documentaires, fiction, tutoriels, etc). Je tenais aujourd’hui à vous faire partager quelques pépites. Ces YouTubeurs sont plus ou moins connus, mais, comme pour mon top 5 (version française) et top 10 de mes DJs préférés (version anglaise), ce classement est totalement subjectif. Je compte ainsi vous faire partager le pourquoi du comment dans cet article qui va suivre.

J’ai d’ailleurs sorti 2 « CreaTube » en 2018. Le premier CreaTube rassemble mes YouTubeurs préférés et ceux que je suis depuis très longtemps (comme par exemple SpyroLeDragon).

 

#1 Absol Vidéos

 

J’ai découvert ce YouTubeur en Novembre 2015 pendant mon séjour Erasmus en Allemagne. Je me souviens que je passais mon temps à travailler à la bibliothèque d’Heidelberg (Universitätsbibliothek HD) et qu’entre deux dissertations en allemand, je regardais des vidéos YouTube. Si vous êtes un grand consommateur de la plateforme, vous savez certainement que l’algorithme est parfaitement conçu pour vous recommander du contenu qui est susceptible de vous intéresser.
Je ne sais plus quel type de vidéo j’étais en train de regarder, mais l’algorithme s’est vite empressé de me recommander sa fameuse vidéo « Les vrais salaires des YouTubeurs célèbres ». Bon nombre de vidéos de ce type traînait sur la plateforme à l’époque. Mais le ton employé par Absol, la qualité de recherche effectuée par ce dernier en amont du tournage et le travail de dingue élaboré par ce dernier m’avait impressionné à l’époque. Je sentais déjà que ce YouTubeur ne faisait pas les choses à moitié et allait vraiment au fond des choses en nous proposant un contenu totalement unique que personne d’autre n’aurait eu la patience de faire. Cette vidéo marqua le début de longues heures de visionnage passée sur sa chaîne.
Je sentais déjà que ce YouTubeur ne faisait pas les choses à moitié et allait vraiment au fond des choses en nous proposant un contenu totalement unique que personne d’autre n’aurait eu la patience de faire. Cette vidéo marqua le début de longues heures de visionnage passées sur sa chaîne. Pas moins de 12 documentaires analyse dédiés à YouTube ont été élaborés par ce dernier (l’argent, le métier de YouTubeur, le putaclic, les enfants sur YouTube, les modes, les vlogs et la vie privée, etc). ). Je suis aujourd’hui assez nostalgique de ces analyses YouTube qui sont les vidéos qui m’ont fait aimer le YouTubeur, et qui ont également fait grimper ce dernier sur la plateforme. J’ai senti l’âme d’un énorme passionné, véritable perfectionniste (je le suis aussi, c’est pourquoi je me suis très longtemps identifié à Absol). Voici une petite liste non exhaustive du genre de choses qu’il m’ait été donné de voir et qui montre que ce dernier l’est très fortement :

– Ce dernier est un grand collectionneur (je pense que le fait d’être collectionneur est vraiment un trait de personnalité qui rentre dans le perfectionnisme. On aime bien avoir tous les objets et biens matériels et immatériels que l’on aime bien et de façon exhaustive, on ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Absol est notamment collectionneur de figurines WoW, One Piece et pop, de goodies Blizzard en tout genre, de mangas, de DVDs, etc.

– En parlant de collectionneur : ce dernier fait certainement partie du cercle fermé des YouTubeurs français à connaître presque tout le monde sur la plateforme. Pas toutes les chaînes qui existent bien évidemment, mais un nombre colossal de personnes. Je pense que ce dernier doit être abonné à environ plus de mille chaîne YouTube francophones. D’ailleurs deux de mes chaînes préférées qui figureront dans ce top sont des chaînes qui ont été recommandées par Absol à la fin d’une de ses analyses YouTube en 2016. Par ailleurs, on constate que ce dernier « collectionne » les interviews de YouTubeurs. Son format « 12 questions » montre bien que son but est d’interviewer de façon extrêmement exhaustive tous les YouTubeurs francophones, quelque soit leur spécialité. La dernière interview en date « Nota Bene en 12 questions » dure plus de 7 heures, ce qui montre le côté ultra exhaustif des questions posées.

– Ce YouTubeur prend énormément en compte les commentaires de son audience, et est un des seuls à ce jour que je connaisse à lire une énorme partie des commentaires et messages privés qu’on lui envoie (il a plus de 380 000 abonnés au compteur)

– Ce dernier aime bien tout chiffrer (les perfectionnistes adorent les chiffres, surtout les chiffres ronds)– Tout est extrêmement précis dans ce qu’il fait, chaque action et décision est mûrement réfléchie et certaines sont millimétrées

Ce que j’apprécie particulièrement chez ce YouTubeur c’est son côté à la fois collectionneur, très passionné de choses que j’adore comme l’univers YouTube, Internet et les réseaux sociaux, la psychologie humaine, le marketing, les jeux vidéo et toutes sortes de vulgarisations scientifiques.
Malgré son nombre d’abonnés pas énorme par rapport à la quantité de travail fournie en amont, je pense sincèrement qu’Absol apporte une plus-value énorme à la communauté YouTube francophone.  

 

#2 – Marketing Mania

Marketing Mania alias Stan Leloup, est, tout comme Absol, devenu un de mes YouTubeurs préférés. L’algorithme de YouTube a également très bien fait son travail puisque je suis tombé sur sa chaîne YouTube en Novembre 2017 avec sa vidéo « Jake Paul : la racaille qui va devenir milliardaire sur YouTube »… Tout comme Absol, il s’agissait d’une analyse YouTube d’une personnalité américaine très connue (Jake Paul). J’ai tout de suite aimé ce YouTuber, un peu pour les mêmes raisons qu’Absol. On voit tout de suite que ce dernier travaille d’arrache-pied sur ses vidéos. Tout comme Absol, il met toute son âme dans son contenu, et ça se voit. Sa chaine YouTube parle avant tout de persuasion, marketing, storytelling et psychologie humaine. Je dois avouer que je m’y retrouve beaucoup dans son contenu. Stan arrive vraiment à apporter des informations et une qualité d’analyse qu’on ne voit nulle part ailleurs sur la plateforme. En tant que vidéaste, j’apprécie particulièrement les analyses du web et YouTube, que ce dernier continue de faire, puisque beaucoup d’exemples de phénomènes web ont lieu sur cette plateforme. Aussi, il y a des cas marketing très intéressants à analyser. Il y a notamment une de ses dernières vidéos en date (celle sur Tibo Inshape) que j’ai trouvé on ne peut plus intéressante. Stan est un dingue de productivité et arrive à gérer son entreprise Marketing Mania à Bangcok (implantée auparavant au Viet Nam) à l’aide de ses quelques associés. Il arrive à gérer un podcast iTunes (Marketing Mania), la production de vidéos YouTube à un rythme de dingue, et aussi la création de formations dans le domaine du marketing. J’ai eu l’occasion de bénéficier de sa formation : la méthode des 90 jours que j’ai trouvé super intéressante et qui parle de comment être plus productif au quotidien et comment se projeter sur le long terme dans ses projets. J’en ai retenu énormément de choses intéressantes.

J’ai rédigé il y a peu un article assez exhaustif (sans doute le plus long article qu’il y ait sur ce blog) qui explique en détails comment j’ai postulé en tant qu’assistant éditorial pour sa boite. En effet, Stan recherchait en Janvier dernier deux personnes pour deux postes distincts : un rôle d’assistant opérateur et un rôle d’assistant éditorial. Je trouvais que le rôle d’assistant éditorial m’aurait plutôt bien convenu, alors j’ai foncé sans hésiter. Qui ne tente rien n’a rien comme on dit… Je n’ai pas été retenu car la concurrence était féroce.
Mais je ne regrette pas du tout d’avoir postulé. J’ai dû passer environ une quinzaine d’heures à me creuser la tête et à répondre au très long formulaire qui constituait la première étape de la candidature. Je sais que ce type de candidature pourrait me servir pour d’autres futures, donc l’ensemble est très positif.

 

#3 Julien Fontanier (Cours de Japonais !)

Je sais qu’il est assez spécial de mettre un prof de japonais en troisième position de ses YouTubeurs préférés, mais Julien fait très modestement partie du top 3. J’ai découvert les cours de japonais de Julien en Février 2017 lorsque je devais effectuer un mémoire de japonais pour mon Master 1. Il fallait commencer à apprendre une langue totalement inconnue, dans l’objectif d’acquérir des compétences pragmatiques et d’en faire une analyse linguistique ainsi qu’un retour d’expérience. Vous pouvez consulter mon dossier de M1 ici. Comme j’étais auparavant, et que je suis toujours un fan d’eSport, j’avais déjà quelques en bases en coréen, mais j’avais aussi quelques notions en chinois (j’en parle notamment dans cet article). Il n’y avait qu’en japonais où j’avais le niveau débutant total (A0). C’était donc la langue que je pouvais potentiellement choisir pour ce mémoire. En plus, je m’intéressais beaucoup plus aux mangas que dans le passé, et avait moins de temps à consacrer au monde de l’eSport.

Le soir même, j’ai le réflexe de taper « japonais » sur YouTube, ou quelque chose qui s’en rapproche. Je tombe sur les vidéos de la chaîne « Cours de japonais » de Julien Fontanier. J’écoute donc l’introduction de sa chaîne, et je suis instantanément captivé par le personnage. Je crois que j’ai dû regarder pas moins de 10 vidéos le soir même… Je ne pouvais plus m’arrêter. J’ai été pris d’un élan de motivation énorme pour la langue. Et c’est ainsi que naît mon défi 100 jours japonais que j’ai réalisé en Janvier 2018. Voici la vidéo qui présente l’objectif du défi :

Si vous suivez régulièrement le blog, vous savez que ce défi n’est actuellement plus d’actualité et que je suis aujourd’hui en Chine. J’ai décidé de faire un défi plus simple et de passer à la vitesse supérieure avec un défi 200 jours en chinois. Vous pouvez lire le premier article ici ainsi que le deuxième article ici.

Bref, j’ai particulièrement aimé les cours de Julien Fontanier car Julien va une fois de plus au fond des choses, et apporte une touche perso à ses cours. On sent la passion et ses cours sont aux petits oignons. Il a exactement les mêmes qualités que les deux YouTubeurs que j’ai cité précedemment, mais dans un domaine bien différent.